Rue Léon Perrier 69800 Saint-Priest
0478212329
Connexion
 

NICOLAS MEYER, 3ÈME RECRUE DES SENIORS GARÇONS VERSION 2017-2018 !

Nicolas est un des meilleurs scoreurs en NM3 depuis plusieurs années. "C'est un petit intérieur mais c'est un vrai poison pour les défenses adverses"
Emballé par le projet proposé à Saint-Priest, Nicolas, poste 4 qui mesure 1m91 rejoint l'équipe 1 seniors de l'année prochaine.
 
Interview de cette nouvelle tête au sein du club.
 

Situation

 
 
Quel âge as-tu ?  J'ai 28 ans.
Tu es né où ?  Je suis né à MONTBRISON dans la Loire.
Quel métier exerces-tu ?  Je viens de finir mes études (Master AlterEurope et Licence d'Histoire).
As-tu un surnom ? Beaucoup trop...
Peux-tu te présenter tout d'abord pour ceux qui ne te connaissent pas ? 
Je suis une personne plutôt joviale et décontractée dans la vie quotidienne, mais sur le terrain … !!!!
 
Le Basket
 
Depuis quel âge joues-tu ?  Je joues depuis que j'ai 7-8 ans.
Pourquoi as-tu choisis le basket plutôt qu'un autre sport ? Mon père était basketteur.
Quel geste préfères-tu au basket ?  La louche.
Quelle est ta meilleure saison ? Au niveau sportif je dirais certainement mes années Montbrisonnaises, au niveau ambiance les premières années à Roche.
Ton joueur ou joueuse préféré(e) ?  Shaquille O'neal
As-tu un mentor en terme de coach ?  non
Ton objectif personnel ? 
M'intégrer le plus rapidement au groupe et lui apporter le plus possible.
Ton objectif collectif ?   Passer la meilleure saison possible en terme de résultats et de cohésion.
Quelle est ton approche du basket, ta philosophie de jeu ?  Pratiquer du beau jeu mais aussi viser la victoire, je déteste la défaite comme tout compétiteur !
Y’a t’il des clubs avec lesquels tu t’entends bien ? Oui je suis rester en très bon contact avec mes anciens clubs. Plus particulièrement au BCM ou j'ai été formé.
Pourquoi avoir choisi de venir chez nous ?  Le projet du coach et du club correspond à mes attentes et à mes valeurs, j'étais parti pour arrêter le basket mais ils ont réussit à me convaincre et me remotiver.
As-tu un message particulier à faire passer aux jeunes du club ?  Il faut se faire plaisir pour pouvoir progresser, c'est avant tout un jeu !!!
 

La troisième mi-temps :
 
Ton film ou séries préféré ?  Gladiator, Miss Sloane.
Ton cd préféré ? Le temps des cd est fini, vive youtube !!!!
Ton Plat préféré ?  Tournedos Rossini.
Ton loisir préféré ? Voyager, cuisiner, lire.
Ton rêve le plus fou ?  J'en ai beaucoup ... Un de tous serait de pouvoir visiter les plus grands sites antiques aussi bien au Moyen-Orient qu'en Amérique du Sud.
Que fais-tu quand tu ne joues pas au Basket ? Je profite des mes amis et de ma famille.
 

WILLIAM MEYILA, 2ÈME RECRUE DES SENIORS GARÇONS VERSION 2017-2018 !

Après 3 ans et une montée en Nationale 2, William MEYILA quitte l’Éveil Recy Saint Martin pour rejoindre un nouveau challenge professionnel et sportif.
Emballé par le projet proposé, William rejoint le club et s’installe sur Saint-Priest.
 
Interview de cette nouvelle tête au sein du club.
 

Situation


Quel âge as-tu ? J'ai 28 ans.
Tu es né où ? Je suis né à Rouen en Normandie.
Quel métier exerces-tu ? Étant auparavant éducateur/animateur sportif j'entame une reconversion dans le secteur du BTP (Architecture).
As-tu un surnom ? On me surnomme le plus souvent « Will".
Peux-tu te présenter tout d'abord pour ceux qui ne te connaissent pas ? Je m'appelle William Meyila. J'ai 28 ans. Je suis originaire de Rouen où j'y ai débuté ma carrière en passant par le centre de formation. Cette saison j'étais au club de l'Eveil Recy Saint Martin en Champagne Ardennes qui évoluait en Nationale 3 et où j'ai joué ces 3 dernières années. 
Je suis quelqu'un de posé, je ne me prends pas la tête. J'aime bien rigoler, passer du temps avec mes amis mais avant tout je consacre mon temps à ma famille puisque je suis papa de deux petites filles, Clarisse et Ambre.
 
 

Le Basketball

 
Depuis quel âge joues-tu ? Je joue au basket depuis l'âge de 8 ans
Pourquoi as-tu choisis le basket plutôt qu'un autre sport ? Je viens d'une famille de basketteurs ce sport a toujours fait partie de mon quotidien. Notre père nous a transmis sa passion.
Quelle est ta meilleure saison ? Individuellement la saison 2013/2014 avec l'EB Mirecourt et collectivement cette année avec l'Eveil Recy Saint Martin où l'on fait 22-0 avec à la clé une montée en Nationale 2.
Ton joueur ou joueuse préféré(e) ? Lebron James
As-tu un mentor en terme de coach ? Non même si chaque coachs m'a apporté je n'en ai pas vraiment.
Ton objectif personnel ?  M'intégrer le plus rapidement au groupe et continuer de prendre plaisir à jouer
Ton objectif collectif ? La montée en Nationale 2
Quelle est ton approche du basket, ta philosophie de jeu ? "Le talent permet de gagner des matchs, mais le travail d'équipe et l'intelligence permettent de gagner les championnats". Voilà cette situation de Michael Jordan résume ce que je pense en partie du basket.
Y’a t’il des clubs avec lesquels tu t’entends bien ? Oui je suis rester en très bon contact avec mes anciens clubs. Quand tu passes autant de temps dans un même club tu crées forcément des liens.
Pourquoi avoir choisi de venir chez nous ? Arrivant dans la région pour raisons professionnelles et par la même occasion pour me rapprocher de ma famille, je cherchais un club dynamique,ambitieux avec ce côté familial. Le projet du club ainsi que le discours du coach et des dirigeants m'ont convaincu.
As-tu un message particulier à faire passer aux jeunes du club ?  Je leur dirais de croire en eux et de ne pas avoir peur de l'échec mais de s'en servir pour aller de l'avant. On apprend toujours de ses erreurs.
 

La troisième mi-temps :

 
 
Ton film ou séries préféré ? Training Day avec Denzel Washington
Ton Plat préféré ?  Le ndolé ! ( Plat Camerounais )
Ton loisir préféré ? Aller au cinéma 
Que fais-tu quand tu ne joues pas au Basket ? Je profite de ma famille
 

FLORIAN GOURBEYRE, 1ÈRE RECRUE DES SENIORS GARÇONS VERSION 2017-2018 !

Joueur de Nationale 2 l'année dernière à la JL Bourg après être monté de Nationale 3, Florian Gourbeyre change de club pour venir chez nous !
Le mot du coach Ludovic Gobert : "Flo est un meneur de jeu avec de bonnes qualités défensives et qui saura faire jouer l'équipe. C'est un garçon qui a montré très tôt sa volonté d'intégrer l'équipe. Altruiste et travailleur, il jouait plus de 20 minutes en Nationale 2 cette saison et il a une bonne marge de progression."
 
Interview de cette nouvelle tête au sein du club :
 

Situation


Quel âge as-tu ?  J’ai 21 ans.
Tu es né où ?  Je suis né à Lyon.
Quel métier exerces-tu ?  Je suis actuellement étudiant, j’ai passé mon BTS (assistant de gestion PME-PMI) cette année.
As-tu un surnom ?  On m’appelle principalement « Flo » .
Peux-tu te présenter tout d'abord pour ceux qui ne te connaissent pas ?  Je m’appelle Florian Gourbeyre, j’ai passé mes 5 dernières années sur Bourg-en-Bresse où j’ai passé mon BAC et mon BTS. De base, je suis de Lyon, Je suis quelqu’un qui a toujours le sourire sur et dehors des terrains. J’aime passer du temps avec mes amis et coéquipiers. Je n’aime pas me prendre la tête pour des futilités, je vais toujours de l’avant. Pour moi, le contact humain et le respect des autres est très important surtout dans une équipe. On dit de moi que je ne lâche jamais rien, et que j’aime travailler dur.
 

Le Basket

 
Depuis quel âge joues-tu ?  J’ai commencé le basket à l’âge de 6 ans .
Pourquoi as-tu choisi le basket plutôt qu'un autre sport ?   Mon père faisait du basket quand il était jeune, il m’a transmis l’amour qu’il avait pour ce sport. Depuis tout petit, j’avais déjà un petit panier chez moi, puis un jour il m’a inscrit en club et je n’ai plus jamais arrêté de jouer.
Quel geste préfères-tu au basket ? J’aime beaucoup les flotteurs.
Quelle est ta meilleure saison ? La saison 2015/2016 la montée en Nationale 2 avec la JL Bourg !
Ton joueur ou joueuse préféré(e) ?  Je n’ai pas de joueur préféré.
As-tu un mentor en termes de coach ?  Non.
Ton objectif personnel ?  Mon objectif personnel est de continuer de progresser tout en prenant du plaisir.
Ton objectif collectif ?  La montée en Nationale 2.
Quelle est ton approche du basket, ta philosophie de jeu ?  « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » .
As-tu un message particulier à faire passer aux jeunes du club ?  Il faut toujours continuer d’avancer malgré les échecs. Il faut garder confiance en soi et continuer de travailler dur même si certaine personne nous rabaisse il faut penser à ces objectifs et ne jamais les perdre de vu, il faut tout donner pour ne pas avoir de regrets.

La troisième mi-temps :

 
Ton film ou série préféré ?  La rage au ventre de Antoine Fuqua avec Jake Gyllenhaal.
Ton cd préféré ? 
Ton Plat préféré ?  Pâtes carbonara !
Ton loisir préféré ? Passer du temps avec mes amis.
Que fais-tu quand tu ne joues pas au Basket ? Je suis en cours, je me repose, et sortir avec des amis.
 
 

DÉPART DE HENRYCK MARC, MENEUR DES SG1 CETTE ANNÉE !

Henryck Marc, un des meneurs de nos SG1 quitte le club après une année pleine et riche en émotions.
Un joueur plein d'énergie, de bonne humeur qui a su faire l'unanimité dans le club.
Le mot du coach, Ludovic Gobert sur Henryck : "Henryck a répondu à mes attentes en tant que joueur. Il est rentré dans le groupe fin août 2016 et a su s'intégrer très vite à l'équipe. Il s'est investi dans le club, notamment lors des animations avec les petits. Merci Henryck et bonne continuation dans tes projets."
 
Le club souhaite bonne continuation à Henryck et à très bientôt nous espérons !
 
 

NM3 : LES SENIORS GARÇONS TOUJOURS 2ÈME !

Nos SG1 ont commencé l'année 2017 par une victoire la semaine dernière à Villefranche : 51-69.
 
Victoire qui permet de rester à la 2ème place (8 victoires et 3 défaites) en clôture de la phase aller.
Lons le Saunier a perdu à Marzy ce qui ramènent nos SG1 à deux victoires décart.
 
Une 2ème place partagée avec : Tarare, la Chorale de Roanne et St Symphorien d'Ozon.
 
Du monde en embuscade donc ! 
 
Encore un match à l'extérieur ce weekend : déplacement au CLAR pour le compte de la 12ème journée.
 
Avant de recevoir lors de la soirée partenaires le Vaulx en Velin Basket Club.
 
TOUS DERRIÈRE NOS JAUNES ET NOIRS POUR CONTINUER LEUR BONNE SAISON !
 

MATCH AMICAL CONTRE L'ÉQUIPE DE FRANCE DE POLICE NATIONALE MERCREDI 20H !

L'équipe de France de Basket ball masculine de la Police Nationale va effectuer un regroupement sur la commune de Bron et de Genas du 12 au 15 décembre 2016. 
 
Le Stage va se composer en trois phases :
  • La première un travail vidéo le lundi après midi.
  • En second des entrainements dès le lundi soir à Genas, le mardi matin à Bron et le soir à Genas. le mercredi entrainement le matin à Bron.
  • Pour finir le mercredi soir avec un match contre notre équipe de St Priest, 2ème en Nationale 3. 

Cette sélection composée d'une quinzaine de joueurs à pour objectif de préparer au mieux le tournoi qualificatif au prochain championnat d'Europe Police qui aura lieu en Mars 2017 en Hongrie.
 
Cette équipe est jeune et très motivée, maintenant il faut travailler pour que ce groupe monte en puissance pour l'échéance de Mars 2017.
 
Avec un nouveau staff à la tête de cette sélection, tout est mis en place pour balayer la médiocre 7 éme place acquise en septembre 2013 en Italie lors du dernier Championnat d'Europe Police de Basket ball.
 
Espérons que ce regroupement en terre lyonnaise portera chance comme cela fut le cas pour notre équipe feminine qui avait elle même effectuée un regroupement en février 2015, avant de décrocher le titre de Champion d'Europe en juin 2015 !
 
 
 
 

PRÉSENCE DES SENIORS GARÇONS AU TÉLÉTHON AVANT LE CHOC À LONS LE SAUNIER (1ER DU CHAMPIONNAT)

TRÈS GROS MATCH pour nos seniors garçons 1 qui jouent chez le leader invaincu Lons le Saunier.
 
Avec un bilan de 6 victoires et 2 défaites, les SG1 sont 2ème et affrontent Lons le Saunier, solide leader invaincu avec 8 victoires et 0 défaite.
Un match déjà très important pour ne pas se retrouver distancé par cette équipe qui impressionne depuis le début du championnat.
 
Avant ce match très important, les seniors garçons vont se rendre à 15h30 à l'événement du Téléthon, l'occasion de montrer l'exemple, se montrer solidaires à cet événement important.
 
Match à suivre sur la page FACEBOOK du club 
 
 

Marc Henryck, 5ème recrue des seniors garçons 1 version 2016-2017 !

Marc Henryck, sera du groupe de l'équipe 1 (non muté).
Il revient en France après une année au Canada, interview :
  

Situation


- Tu es né où ? Je suis né à Ambilly, en Haute-Savoie.
 
- Quel métier exerces-tu ? Je travaille chez Orange en tant que Pilote d’Intervention Affaire. En gros je suis en charge des dossiers techniques des clients professionnels sur la fibre optique.
 
- As-tu un surnom ? Les gars de l’équipe m’appellent Henrycké ou Riké et depuis quelques jours c’est aussi devenu « Focusman » ou «Iceman » (rires).
 
- Peux-tu te présenter tout d'abord pour ceux qui ne te connaissent pas ? J’ai commencé le basket en Haute-Savoie, là où je suis né puis à 6 ans j’ai déménagé en Guadeloupe où je suis resté pendant 5 ans avant de revenir en France en région parisienne. Puis l’an dernier, je suis parti faire une année au Canada dans l’optique de voir autre chose et découvrir une autre mentalité, j’avais pour projet également de faire partie de l’équipe universitaire mais j’ai été coupé pour certaines raisons qui ne dépendaient pas vraiment de moi. Mais j’ai tout de même passé une année de folie ou je me suis fait des amis venant d’un peu partout dans le monde donc je sais à peu près où je passerais mes prochaines vacances (rires).
Je ne suis rentré qu’au début du mois de juin, et j’ai rejoint le club suite à une période d’essai lors de la reprise en août.

 

Le Basket

 
- Depuis quel âge joues-tu ? Depuis que j'ai 5 ans.
 
- Pourquoi as-tu choisis le basket plûtot qu'un autre sport ? Je faisais du foot au départ comme un peu tous les petits garçons de cet âge je pense puis j’ai arrêté pour une raison toute bête, c’est qu’un jour alors que j’allais à l’entrainement et qu’il faisait un peu froid, ma mère m’avait donné un maillot à manches longues mais je n’aimais pas les manches longues donc j’ai refusé de le mettre, le coach essayait de me faire comprendre que je devais le mettre à cause du froid et je lui ai répondu un truc du genre « Toi laisse-moi tranquille, j’arrête le foot et je vais faire du basket avec mon papa » … On est fou quand on est petit.
 
- Quel geste préfères-tu au basket ? J’aime bien le floater, mais c’est geste que je dois encore perfectionner.
 
- Quelle est ta meilleure saison ?  Lors de ma première saison en cadets, je pense que c’est lors de cette saison là que j’ai le plus progressé.
 
- Ton joueur ou joueuse préférés ? Je n’en ai pas vraiment mais j’aimais bien voir jouer Steve Nash.

- As-tu un mentor en terme de coach ? Je dirais mon père car il me suit depuis que j’ai commencé et ne cesse jamais de me conseiller. Mais il y a bien un coach avec qui j’ai apprécié vraiment travaillé, c’est Samy Bouzit lorsque j’étais au PL
 
- Ton objectif personnel ? Progresser encore et devenir meilleur, en tant que joueur et en tant que personne.
 
- Ton objectif collectif ? Qu’on puisse gagner le maximum de matchs et monter en N2.

- Quelle est ton approche du basket, ta philosophie de jeu ?  Dominer mon adversaire. Je joue pour gagner mais tout en essayant de prendre du plaisir à jouer.
 
- As-tu un message particulier à faire passer aux jeunes du club ? Ne cessez jamais de travailler et ne laissez personne vous dire que vous n’y arriverez pas.

 

Le troisième mi-temps :

 
- Ton film préféré ? J’ai bien aimé « Je suis une légende » avec Will Smith.
 
- Ton cd préféré ? Soundtrack 2 my life de Kid Cud.
 
- Ton Plat preféré ? J’en ai pas, J’aime trop de trucs je ne peux pas en choisir qu’un.

- Ton loisir préféré ?  Manger… non je rigole ( à moitié). J’adore voyager, donc quand j’ai l’occasion je le fais, même si ce n’est que 2 ou 3 jours.
 
- Ton rêve le plus fou ?  Tout quitter et faire un tour du monde !

- Que fais-tu quand tu ne joues pas au Basket ? Je dors ou je sors avec quelques amis.
 

Calendrier des matchs amicaux à domicile NM3

 

Théophile defaye, 4ème recrue des seniors garçons 1 version 2016-2017 !

Théophile Defaye, sera du groupe de l'équipe 1 (4ème muté) et de l'équipe 2.
Il fera partie du dispositif potentiels U18 à U21 mis en place par Stephen Henry.
 
Interview :
 

Situation

 
- Tu es né où ? Je suis né à ROANNE.
- Quel métier exerces-tu ? Je suis étudiant.
- As-tu un surnom ? Téo, rien de très original.
- Peux-tu te présenter tout d'abord pour ceux qui ne te connaissent pas ? Je suis sur les terrains de basket depuis mon plus jeune âge, je suivais mon père et j'ai commencé le basket très jeune. J'ai evolué au centre de fomation de la CHORALE DE ROANNE, club dans lequel je suis licencié depuis mes années de benjamins. Je passe mon Bac pro électrotechnique et je vais effectuer un BPJEPS l'année prochaine au sein du club de Communay-Ternay.
 
 

Le Basket

 
- Depuis quel âge joues-tu ? Depuis que j'ai 4ans.
- Pourquoi as-tu choisis le basket plûtot qu'un autre sport ? En suivant mon père sur les terrains c'est venu tout naturellement.
- Quel geste préfères-tu au basket ? Le dunk.
- Quelle est ta meilleure saison ? Ma dernière saison cadets france.
- Ton joueur ou joueuse préférés ? Je n'ai pas vraiment de joueur préféré.
- As-tu un mentor en terme de coach ? Je dirais Yan Fatien car il m'a beaucoup fait progresser à mon poste.
- Ton objectif personnel ? Pouvoir progresser individuellemen.
- Ton objectif collectif ? Pouvoir effectuer une bonne saison en terme d'équipe.
- Quelle est ton approche du basket, ta philosophie de jeu ? Un jeu collectif avec de l'intensité et de la rigueur.
- As-tu un message particulier à faire passer aux jeunes du club ? Travailler pour atteindre vos objectifs.

 

Le troisième mi-temps :

 
- Ton cd préféré ? « If you're reading this it's too late » de DRAKE.
- Ton Plat preféré ? Les fajitas.
- Ton loisir préféré ? Le sport en générale.
- Ton rêve le plus fou ? Découvrir le monde.
 

Olivier Oriol, 3ème recrue des seniors garçons 1 version 2016-2017 !

Poste 4 shooteur qui nous vient de Nationale 2 (CTC Lyon SO Basket Territoire), Olivier est la 3ème recrue des seniors garçons 1 qui évolueront en Nationale 3 l'année prochaine.
 
Interview :
 

Situation


Quel âge as-tu ? 31ans.
Tu es né où ? Saint-Chamond (42), oui oui dans la Loire...
Quel métier exerces-tu ? Je suis conseiller financier.
As-tu un surnom ? "Yougo".
Peux-tu te présenter tout d'abord pour ceux qui ne te connaissent pas ? C'est long, il faudrait mieux en parler après un match ou autour d'un verre...sinon je suis passionné de basket, de rigolade, j'aime bien bouger (anti-console). 

 

Le Basket


 
Depuis quel âge joues-tu ? Je joue depuis mes 5-6 ans.
Pourquoi as-tu choisis le basket plutôt qu'un autre sport ?  Toute ma famille a baigné dedans.
Quel geste préfères-tu au basket ? Défendre (non je déconne :)) le shoot ou le hook à mes coéquipiers de choisir.
Quelle est ta meilleure saison ? Sportivement la dernière en Nationale 2 à Oullins où le groupe de potes a tenu une grande partie de la saison 2ème.
Sinon les 2 ou 3 dernières à Pierre-Bénite en Nationale 3 où je fini dans le top 3 scoreur de Nationale 3 (1er sur la dernière saison si mes souvenirs sont bons).
Ton joueur ou joueuse préféré(e) ? Bodiroga...
As-tu un mentor en termes de coach ?  A peu près tous m'ont apporté un plus au moment
Ton objectif personnel ? Il n'y aura pas d'objectifs personnel si l'équipe n'évolue pas au niveau ou elle devra, on va se faire chier si chacun commence à se définir un plan personnel. Si on joue bien tout le monde en sortira grandit.
Ton objectif collectif ?  Apporter à l'équipe tout ce dont elle pourrait manquer la saison prochaine.
Quelle est ton approche du basket, ta philosophie de jeu ?  Travailler toute la semaine et concrétiser ces efforts par une victoire le samedi. Je pense que l'on peut performer tout en prenant du plaisir.
As-tu un message particulier à faire passer aux jeunes du club ? Commencez tôt à bosser vos lacunes sinon vous regretterez votre suffisance des années précédentes.
 

La troisième mi-temps :


 
Ton film ou séries préféré ? Vraiment quand j'ai le temps : Série = (Fear) Walking dead mais je fais des cauchemars après. Film = rien en particulier, je regarde juste ceux qui passent à la TV.
Ton cd préféré ?Ça existe encore le CD ? J'écoute de tout tant que c'est le moins commercial possible (de la funk à la house).
Ton Plat préféré ? Les lasagnes de ma mère ! Dieu les bénisse !
Ton loisir préféré ? Mixer, farnienter, faire la fête avec les potes, la mécanique quand j'ai le temps.
Ton rêve le plus fou ? Faire une énorme saison :) 
Que fais-tu quand tu ne joues pas au Basket ? (Je life avec Christ ! ;)) - Je profite de mes 2 adorables bambinos.
 

Florent Ruz vers Saint-Symphorien d'Ozon

Florent Ruz quitte l’ALSP pour Saint-Symphorien d'Ozon la saison prochaine. Avec son expérience, sa bonne humeur et sa vision de jeu, il a joué un rôle majeur dans la montée historique du club en Nationale 2. Retour avec Florent sur ses années en jaune et noir.
 
Peux-tu nous retracer ton parcours basket avant d’arriver à l’ALSP ? 
J'ai débuté le basket à l'âge de 4 ans et demi à Meyzieu car le gymnase était à 100 mètres de la maison de mes parents. A 7 ans, j’ai rejoint l'ASVEL où j’y ai passé 14 années et j’ai terminé sur contrat de stagiaire Pro. A la suite de quoi, ayant parfaitement conscience de mes limites (notamment athlétiques...),  j'ai préféré privilégier ma carrière professionnelle en m’investissant pleinement dans les études. J'ai donc obtenu en 2006 un MASTER 2 dans les transports.
Cela dit, j'ai continué à profiter de ma passion du basket en allant dans des clubs qui avaient une histoire, un projet, une vie... Bref, j'ai passé 3 très belles années à Vaulx-en-Velin en Nationale 2 ou j'ai pu côtoyer des joueurs qui m'ont fait évoluer humainement. J'ai également rencontré des dirigeants avec qui je garde de très bons souvenirs !
En 2006, j'ai été contacté par Bruno Pierre pour rejoindre Oullins Ste Foy Basket qui évoluait à l'époque en Nationale 3. Après 3 saisons, nous réussissons enfin à vaincre le signe indien (le club avait fait 9 fois 2ème ou 3ème de N3) et nous montons en Nationale 2. Après 6 ans passé au club, j'ai décidé de rejoindre Saint-Priest pour rejoindre mon pote Matthieu Aranda, mais également un coach que je connaissais bien, à savoir Bruno Pierre.
Ce club de l'OSFB m'aura marqué par sa faculté à évoluer et se structurer pour aujourd'hui devenir un club incontournable de l’agglomération lyonnaise.
 
Peux-tu revenir sur ton arrivée à l’ALSP et nous dire quelques mots sur cette montée historique du club en N2?
 Arrivé à Saint-Priest, je suis tout de suite sous le charme du groupe et de son ambiance. La vie de groupe et l'union autour de l’équipe 1 et des dirigeants me conforte dans le choix d’avoir choisi ce club. Après 2 saisons, un groupe et une équipe est né. La bande de potes accède en Nationale 2 au nez et à la barbe d'équipes "semi-pro". Les valeurs humaines l'ont emporté sur le reste. Cette même année est également marquée par l'arrivée de mon fils Jules. 2014, sera donc une année chargée en émotion pour moi...
 
 
Le club redescend en N3 après deux saisons complexes en N2. Quel est ton regard sur cette période ?
En montant en Nationale 2, je me suis rapidement rendu compte que le niveau N2 me demandait trop d'efforts et d’investissements et que je n'avais plus forcément le niveau. Malgré une saison difficile en 2014-2015, nous sommes repartis pour une nouvelle aventure à ce niveau en 2015 - 2016. Bien que cette année eut été humainement bien meilleure que la précédente, l'accumulation des défaites me pousse à changer d'air. Cette décision a été difficile à prendre, car je "quitte" un ami de 10 ans en la personne de Matthieu Aranda, mais aussi un club familial et humain, où il fait bon vivre.
 
Un dernier mot pour l’ALSP?
Je retiendrai de ces 4 années à l'ALSP les bons moments de rigolade passés avec les dirigeants pendant les manifestations du club et après les matchs et/ou déplacements, la camaraderie qui a pu régner pendant plusieurs saisons dans le club avec les joueurs, etc...
Aujourd'hui, l 'ALSP est en train de devenir un club majeur de la Ligue du Lyonnais. Ces évolutions nécessitent du temps. Mais l'équipe dirigeante et les valeurs que véhiculent le club à l’extérieur, me laissent penser que l'ALSP sera une place forte du basket lyonnais dans les années à venir.
Bonne continuation à toutes et tous encore merci  de m'avoir supporté pendant ces 4 années !
 

Merci à Florent pour cette interview et bonne continuation à lui dans son nouveau projet.
 
 
Article de Yasmna Hattabi
 

Demian Domenech rebondit à Pont-de-Cheruy

Arrivé à l’ALSP il y a 7 ans, Demian Domenech quitte le club en fin de saison pour un nouveau défi en Nationale 2 à Pont-de-Cheruy. Joueur, mais aussi entraîneur et même un passage à la tête de l’animation du club : au fil des années, le meneur sanpriot a su devenir un des leaders des seniors garçons 1 sur et en dehors du terrain par sa personnalité, son investissement mais également son jeu et son oublier son style inimitable  Demian a fait partie de la belle épopée de la montée historique du club en Nationale 2. Retour sur son passage chez les jaunes et noirs.
 
Peux-tu nous retracer ton parcours basket avant de rejoindre  l’ALSP ? 
J’ai débuté au club de l'US Artemare en Poussins et Benjamins pour ensuite partir 4 ans à la JL Bourg en Benjamins région, Minimes France et Cadets région. Je suis ensuite rentré chez moi au club du FJ Belley, pour faire mes deux années en Cadets région, couplées avec une intégration au groupe Séniors. Nous avons pu monter de R3 en R1, en étant champion R2, en finissant à la place du con en R1 deux ans de suite avec Bron. De retour à la maison, j'ai pu également reprendre le foot pour jouer avec mon père à Culoz.

Comment es-tu arrivé à l’ALSP ?
Je venais faire mes études sur Lyon et j'ai dû trouver un club aux environs. C'est Coudy (Laurent Coudour) qui me sauve un peu en m'aidant à aller à l'ALSP. La première saison a été difficile avec un maintien acquis la dernière journée, un changement de coach et une adaptation au niveau Nationale 3. Par la suite, nous avons toujours plutôt bien géré ce niveau jusqu'à monter en N2. J’ai toutefois un sentiment d'inachevé cependant de ne pas avoir joué les finales à fond (Bruno si tu m'entends :-)).
 
Le club redescend en N3 après deux saisons complexes en N2. Quel est ton regard sur cette période ?
Nous sommes montés en Nationale 2. Mais la marche était trop élevée pour le club pour se pérenniser à ce niveau malgré les gros efforts du club. Après une première saison difficile, nous aurions dû descendre. Toutefois, nous avons été repêchés en fin de saison. Mais nous avons rechuté dès la saison suivante et nous redescendons en N3. C'était pour moi la dernière année au club. Je suis triste de ne pas avoir réussi à décrocher ce maintien en N2, surtout après 7 années passées ici. Mais ce club m'a permis de grandir sur le plan sportif et relationnel. 

 
Un dernier mot pour les Sanpriots ?
Je ne sais pas si je pourrais retrouver dans mes futures équipes quelque chose comme ici, à savoir des coéquipiers qui se sont transformés en amis. Freds, Jo, Matthieu(s), Damien, Morgan, Simon, Benoît, Stéphane,... Mais je ferais en sorte de rendre ce que l'on m'a donné.
Je souhaite plein de bonnes choses pour la suite au club, en espérant que des Gilles Tricaud, Nicolas Chabert, Alain Vigne s’investiront toujours autant car ils apportent un grand bien. 
Et l'on se retrouvera toujours. Je pourrais même passer boire une bière sur le retour de mes entraînements l'année prochaine, puisque c'est sur la route !

Merci à Demian pour cette interview et bonne continuation à lui dans sa nouvelle aventure à Pont-de-Cheruy.
 
 
Article de Yasmina HATTABI
 

Simon Coffy en route vers Ozon

Après 5 années sous les couleurs jaunes et noirs, Simon Coffy quitte le club en tant que joueur. S’il est arrivé plutôt discrètement à l’ALSP, son style de jeu, son engagement sur le terrain, mais aussi son rôle de coach auprès des catégories jeunes du club, lui ont rapidement permis d’être adopté par les jaunes et noirs. Après avoir fait partie du groupe qui a permis au club de monter pour la première fois de son histoire en Nationale 2, Simon s’envole pour une nouvelle aventure au CS Ozon qui vient d’accéder à la Nationale 3. Retour avec lui  sur son parcours et ses meilleurs souvenirs en jaunes et noirs.
 
 
Peux-tu nous retracer ton parcours basket avant d’arriver à l’ALSP ? 
Alors tout d'abord, j'ai commencé le basket à l'âge de 4 ans au club de Saint-Just-Malmont dans la Haute-Loire. J'y ai évolué jusqu'à ma dernière année Minimes. En parallèle, j’ai intégré le centre de formation de Vichy le CREPS, puis le centre de formation de Saint-Étienne pour mes 3 années Cadets. Ensuite, vu qu'il n'y avait plus d'espoirs à l'époque, j'ai intégré le groupe professionnel qui évoluait en Pro B. 
Après deux années avec le groupe professionnel, j'ai décidé de partir en National 2 dans le club de Roche-la-Molière. J'y ai vécu une montée en National 1, suivie d'une descente puis remontée l'année suivante. 
Après ces quelques années au niveau national, j'ai eu besoin de lever le pied et je suis allé jouer dans le club de Fraisses avec des amis en Régional 1. Au bout de quelques mois, l'envie de côtoyer le niveau national me chatouillait de nouveau. J'ai donc été mis en contact par le biais de Joan Beal (ancien joueur de l’ALSP) avec le club de Saint-Priest et avec le Coach Laurent Coudour. 
 
Peux-tu revenir sur ton arrivée à l’ALSP et nous dire quelques mots sur cette montée historique du club en N2?
C'était il y a 5 ans. J'ai débarqué dans un groupe où il y avait des anciens : Fred D’amour, Matt Poyet, Damien Damico Fred Munoz. Et des plus jeunes : Demian Domenech, Morgan Gilles, Benoit Chapipi, Hervé Fouilloux et Christ Makosso.
La première saison a été un peu compliquée. Toutefois, le maintien a été assuré. Mais j’ai surtout eu l'envie de rester car il y avait un groupe extraordinaire. L'année suivante, Bruno Pierre est arrivé au coaching. Et nous avons vécu 2 années de basket intense sur et en dehors du terrain. L'histoire, vous la connaissez : une montée historique du club en National 2 il y a 3 ans.
 
Le club redescend en N3 après deux saisons complexes en N2. Quel est ton regard sur cette période ?
Cette première saison en National 2 a été un peu compliqué avec des blessures à l'épaule, au doigt et de grosses difficultés dans le championnat. On ne se maintient pas sportivement mais nous avons été repêchés pour vivre une 2ème saison en National 2. L'année a également été compliquée sportivement. Mais nous avions un groupe jeune et soudé. Ce groupe alliait expérience avec des joueurs comme Florent Ruz, Matthieu Aranda et jeunesse  avec Jean-Claude Zapha, Romain Artigue et les autres.  
 
Un dernier mot pour les Sanpriots ?
Je tiens vraiment à remercier tous les participants du club, que ce soit le président Alain Vigne, les Coaches que j'ai eu au fil de ses 5 années Laurent Coudour, Bruno Pierre, Xavier Cotte et Ludo Gobert.
Je suis également très content d'avoir pu fouler le parquet avec tous mes coéquipiers. Mention spéciale à quatre d'entre eux : Morgan, Demian Flo et Math. Evidemment, je souhaite aussi remercier tous les bénévoles qui ont été là le week-end et tous les jeunes joueurs du club qui nous ont supportés. Mais je continuerais encore à vous croiser car je serais toujours sur les bancs des jeunes du club en tant que coach l'année prochaine
 
Merci à Simon pour cette interview et bonne continuation à lui dans son nouveau challenge.
 
 
Article de Yasmina HATTABI
 

Stanislas Heili, 2ème recrue des seniors garçons 1 version 2016-2017 !

Joueur intérieur qui revient des Etats-unis, il sera la deuxième recrue du nouveau groupe de Nationale 3.
Un  joueur qui possède comme particularité sa taille : 2m14
 
Interview :
 

Situation


Quel âge as-tu ? 22 ans.
Tu es né où ? Strasbourg
Quel métier exerces-tu ? Je suis étudiant.
As-tu un surnom ? "Big Stan" aux Etats-Unis, mais je préfère"Stan".
Peux-tu te présenter tout d'abord pour ceux qui ne te connaissent pas ? J'ai débuté le basket à l'âge de 17 ans après mon bac lors de mon entrée à l'INSA, un coach m'a repéré et m'a proposé de faire ce sport. Je suis ensuite allé à Charpennes pour ma première expérience dans un club en RM1, avant d'aller en espoirs à l'Asvel.
Je n'ai joué qu'avec les espoirs la première année, puis la deuxième année j'ai pu intégrer le groupe professionnel sur des matchs amicaux notamment.
Ensuite j'ai fais ma 4ème année en échange universitaire aux Etats-Unis. Je n'ai pas pu jouer la première année pour des raisons de papiers mais la deuxième année j'ai intégré une équipe de NCAA 2ème division avec laquelle j'ai pu jouer tous les matchs.

 

Le Basket


 
Depuis quel âge joues-tu ? Je joue depuis mes 17 ans.
Pourquoi as-tu choisis le basket plutôt qu'un autre sport ?  Un coach m'a repéré lors de ma première année universitaire (Pierre Durand), il a vu que j'étais grand et que je courais plutôt bien, par la suite j'ai pris beaucoup de plaisir dès le départ.
Quel geste préfères-tu au basket ? Le hook main gauche.
Quelle est ta meilleure saison ? La 2ème saison aux Etats-Unis car je n'ai pas eu de blessures, j'ai pu jouer tous les matchs, avec une qualité des infrastructures exceptionnelles (4 coachs à plein temps, tous les déplacements étaient organisés de manière à nous simplifier au maximum la vie, le cadre universitaire là-bas...).
Et puis j'ai pu faire un peu de stats ! (rires)
Ton joueur ou joueuse préféré(e) ? Tim Duncan, sobre et efficace.
As-tu un mentor en terme de coach ?  Je dirais Skeeter Jackson, car il m'a appris la plupart de mes fondamentaux dans le jeu intérieur et qu'il m'a formé ! Mais tous m'ont aidé à avancer.
Ton objectif personnel ? Prendre du plaisir, et réussir à concilier mes études franco-américaines avec le basket.
Ton objectif collectif ?  Arriver au plus haut niveau possible tous ensemble et que tout le monde soit intégré dans l'équipe, que chacun trouve sa place.
Quelle est ton approche du basket, ta philosophie de jeu ?  C'est un sport intense et physique qui permet de construire un super esprit d'équipe face à l'adversité. Il est plein de rebondissements et de surprises.
Ce qui me plait aussi c'est que même en étant plus faible tu as une chance de gagner, beaucoup d'incertitudes, "tout est possible !"
As-tu un message particulier à faire passer aux jeunes du club ? On n'a jamais fini de progresser ! La preuve on peut commencer le basket à 17 ans et arriver en NCAA, au niveau national ! Et puis aussi en équipe 1 au club de Saint-Priest :) 
 

La troisième mi-temps :


 
Ton film ou séries préféré ? Série : Game Of Thrones (j'attends la prochaine saison merci de ne pas spolier :D)
Film : Amadeus.
Ton cd préféré ? Le dernier album de Stromae.
Ton Plat préféré ? Les patates grillées cuites par mon père ! 
Ton loisir préféré ? Le basket en premier, sinon voyager.
Ton rêve le plus fou ? Joker :)
Que fais-tu quand tu ne joues pas au Basket ? Je bosse, sinon je joue à FIFA, j'aime bien.
 

Antoine Cambone, intègre le groupe NM3 !

Ce jeune joueur (19 ans le 7 août ) est arrivé il y a maintenant un an en provenance de Vaulx en Velin comme U18 France, Antoine a suivi le nouveau dispositif mis en place cette année : La section "potentiel" U18 à U21 du club.
Section qui lui a permis d'avoir un suivi individualisé par Stephen Henry (assistant de la Nationale 2), de s’entraîner 4 à 5 fois par semaine, avec la RM1, la NM2 et les U20M.

Le même dispositif a été mis en place pour les U13 à U17 filles et garçons (responsable Christ Makosso) et tend à se perfectionner pour permettre aux jeunes sélectionnés d'être suivi individuellement dans un but de les faire évoluer.

Objectif : amener les joueurs et joueuses sélectionnés vers la section potentiel U18 à U21 et pourquoi pas, intégrer les équipes premières !

Antoine est un bon exemple de réussite de ce dispositif, en espérant que la saison prochaine soit pleine pour lui et lui permette de montrer tout l'étendu de son potentiel. 
 

Départs de Simon Coffy, Demian Domenech et Florent Ruz

La fin d'une ère..
 
3 anciens du club ayant participé à la montée historique du club en Nationale 2 joueront également sous d'autres couleurs mais nous aurons l'occasion d'y revenir prochainement autour de 3 articles actuellement en cours de construction...
  • Demian Domenech en direction de Pont de Cheruy (NM2).
  • Simon Coffy en direction de Saint-Symphorien d'Ozon (NM3).
  • Concernant Florent Ruz, la destination n'est pas encore connue.
 
Très prochainement, 3 articles sur ces "anciens " de l'équipe 1 !
 

Départ de Milhan Kodiani !

Arrivé cette saison, Milhan Kodiani nous quitte.

Ce joueur passé par les espoirs du Havre, Malakoff (NM3) s'en va vers un retour en région parisienne, pour un nouveau projet universitaire et professionnel.

Bonne continuation dans ces nouveaux projets ! 
 

Jean-Claude Zapha sur le départ !

Comme annoncé sur le site BeBasket, Jean-Claude Zapha, arrivé cette année au club en provenance de Challans (NM1) s'en va vers d'autres horizons, et plus précisément Prissé-Macon (NM2).
Il y rejoindra Denis Lacroix, coach de Lyon SO cette année.

Nous lui souhaitons bonne route dans la suite de sa carrière et nous retiendrons son sourire, sa joie de vivre et sa grande disponibilité !
 

Yoann Ruiz, 1ère recrue des seniors garçons 1 version 2016-2017 !

Joueur extérieur qui nous vient du CLAR, il sera la première recrue du nouveau groupe de Nationale 3.
 
Interview :
 

Situation


Quel âge as-tu ? 22 ans.
Tu es né où ? Bourg Saint Maurice en Savoie.
Quel métier exerces-tu ? Je suis mécanicien dans le TP.
As-tu un surnom ? « Cardi »
Peux-tu te présenter tout d'abord pour ceux qui ne te connaissent pas ? J'ai débuté le basket dans le sud a Castelnaudary puis à Carcassonne. Je suis ensuite venu dans la région et je suis passé par le SOPCC en U15, Meyzieu (U17 départ) et Vaulx BC (U17 Cadets et U18 France) puis un an en Seniors à Vaulx BC (N3/R2). Et depuis j'ai fait 4 ans au Clar Lyon Basket (R1/N3).
 

Le Basket


 
Depuis quel âge joues-tu ? Je joue depuis que j'ai 9 ans.
Pourquoi as-tu choisis le basket plutôt qu'un autre sport ? Mon père m'a proposé de faire ce sport et j'ai tout de suite accroché. C'est devenu ma passion.
Quel geste préfères-tu au basket ? Le crossover !
Quelle est ta meilleure saison ? L'année de la montée en N3 avec le Clar.
Ton joueur ou joueuse préféré(e) ? Paul George.
As-tu un mentor en terme de coach ? Non je n'en ai pas forcément.
Ton objectif personnel ? Jouer au plus haut niveau.
Ton objectif collectif ? Monter en Nationale 2 !
Quelle est ton approche du basket, ta philosophie de jeu ? Combat collectif, ça résume bien comment je vois le basket aujourd'hui, beaucoup d'intensité, un groupe soudé qui part pour un combat tout les weekends. On ne joue pas pour perdre.
As-tu un message particulier à faire passer aux jeunes du club ? Se faire plaisir et s'entraîner dur pour progresser. Ne rien lâcher, tout
donner pour sa passion.
 

La troisième mi-temps :


 
Ton film ou séries préféré ? Série : The Walking Dead.
Film : Coach Carter.
Ton cd préféré ? Album de Drake : Nothing Was the Same.
Ton Plat préféré ? Le pâtes carbonara.
Ton loisir préféré ? Le basket en premier, sinon regarder des séries.
Ton rêve le plus fou ? Prendre une année sabbatique et visiter les USA de A à Z.
Que fais-tu quand tu ne joues pas au Basket ? Je bosse ou je me repose ahah, sinon soirée avec les potes.